Un Pay-As-You-Drive économiquement rentable
24-06-2008

L’intérêt économique du PAYD est loin d’être évident, compte tenu de la spécificité du marché auto français. "Les primes moyennes étant faibles - de l’ordre de 400 euros par an – les possibilités ne sont pas les mêmes qu’en Autriche, en Italie ou au Royaume-Uni, où les tarifs sont 2 à 2,5 fois plus élevés", estime Laurent Tollié, PDG de Covéa Tech.

En Grande-Bretagne, selon un rapport de la BBC, Norwich Union aurait interrompu son offre d'assurance aux kilomètres, moins de deux ans après son lancement.

Clare Hughes, analyste chez Strategy Analytics, considère que les coûts de lancement prohibitifs, les violations des libertés individuelles, l'agrégation des données en back-office et les difficultés à mesurer le retour sur investissement limitent le développement à grande échelle de solutions PAYD.

 

L’utilisation du "PriPAYD e-bonus" présente de nombreux avantages économiques en comparaison au PAYD "classique" :

  • Le fait même d’agréger les données brutes pour ne stocker, puis envoyer, que des statistiques réduit drastiquement les coups de télécommunication. Avec e-bonus, quelques "sms" par mois suffisent comparé à un abonnement "gsm-data" très coûteux mais nécessaire côté PAYD Classique. Les coûts de stockage sont réduits d’autant.
  •  Mais les économies ne s’arrêtent pas là. Le fait d’utiliser un Navigateur GPS Personnel (PND ou Smartphone) et d’y ajouter le module logiciel (plug-in) "e-bonus" évite, tout simplement, un investissement supplémentaire pour un boîtier GPS dédié au PAYD.
  • Enfin, cette agrégation des données, in-situ, protège la vie privée de l’utilisateur. Le tiers de confiance ou tiers "agrégateur" est dès lors inutile (on évite aussi, par la même occasion, de reproduire la mésaventure de Norwich Union Life, condamné à 1,26 millions de Livres Sterling pour ne pas avoir suffisamment protégé les données de ses clients).

 

Le PriPAYD et sa protection des libertés individuelles, se prépare à révolutionner l’assurance,
mais va probablement, aussi, ouvrir de nouveaux marchés aux fabricants de GPS
qui trouveront chez les assureurs un réseau de distribution spécialisé.

 

Plus d'info :